SITUATION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DE LA CÔTE D’IVOIRE A FIN DECEMBRE 2018.

 Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la Direction Générale de l’Economie (DGE), porte à votre connaissance les points clés de la note de conjoncture sur la situation économique et financière à fin décembre 2018.

La situation économique et financière à fin décembre 2018 est marquée par une hausse générale des principaux agrégats, comparativement à ceux de la période de 2017.

Ainsi, comparativement à 2017 :

1- le secteur primaire

enregistre  une hausse des productions de café (+ 269 %),  de cacao (+ 3,9% ), de palmier huile (+18,5% ), de caoutchouc naturel (+ 2,9 %), d’anacarde (+ 7 %), de coton (+ 9,7%),  et un repli des productions de l’ananas (-4,6 %) , de  la banane dessert (- 2,5%)  et du sucre ( -2,6%) ;

2 – le secteur secondaire

est marquée par la  hausse de l’indice de la production industrielle (+ 4,2%) grâce notamment au secteur manufacturier (+5,6%),  à la branche électricité gaz et eau (+1, 3%) et  le  dynamisme du secteur du BTP (+16,4 %) ;

3 – le secteur tertiaire

présente une évolution favorable des principales composante, notamment l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail (+8,9%),  le nombre de passagers commerciaux  du transport aérien (+ 4,9%),  le volume global de trafic de marchandises du transport maritime (+4,3 %), la consommation des carburants, gasoil et super (+12,9%), le trafic global de marchandises dans le ferroviaire (+16,2%), le nombre d’ établissements hôteliers (+ 27,8%) , le nombre de touristes (+ 70 %), le chiffre d’affaires du trafic «  voix et sms » pour les télécoms (+5,3%) et une maîtrise de  l’inflation (0,4 %) ;

le marché du travail

s’illustre avec une création nette de  100795 emplois  soit une hausse de 5,3% sur un an dans le secteur formel  répartis comme suit : 88,5 % au privé et  11,5% au public 

les finances publiques

indiquent un excédent des recettes fiscales de l’ordre de 193 milliards de FCFA soit une progression de 5,58 % 

les échanges extérieurs de marchandises

en commerce spécial et hors biens exceptionnels sont marqués par une hausse en valeur  de 14,2% des importations et une contraction de 6% des exportations ;

la Situation monétaire et le marché boursier

connaissent, d’une part, une progression de 13,4% de la masse monétaire qui atteint 9723,7 milliards et d’autre part, un fléchissement de la capitalisation boursière (-15,6%) et  des indices de références du marché boursier (- 15,1%) pour la BRVM 10 et -18,6% pour la BRVM composite).

Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Générale de l’Economie: Tél : 20 20 09 09 / 20 20 09 03.


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / +225 20 221 125 – +225 20 242 056(057) / ccesp@aviso.ci