Secteur des Transports

Le Ministre Amadou Koné : « Nous demandons au secteur privé de nous faire confiance »

 

Le Ministre des Transports, Amadou Koné compte mettre tout en œuvre pour une professionnalisation véritable du secteur des transports en Côte d’Ivoire. Il l’a réaffirmé hier, au Sofitel hôtel Ivoire, en marge de la cérémonie de restitution des travaux du comité scientifique des Rencontres Sectorielles (RS) dédiées aux Transports. Le thème de cette 5ème édition des RS a porté sur la « Contribution du dialogue public-privé à la performance du secteur des transports ». « Le secteur des transports se porte mieux. Je voudrais prendre l’engagement de poursuivre les discussions entamées. Nous demandons au secteur privé de nous faire confiance. Il y a encore des défis à relever », a-t-il indiqué.  Ces rencontres sont organisées par le Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP), qui travaille à l’animation du Dialogue Public-Privé. Le premier responsable des transports a également fait plusieurs annonces à savoir la mise en circulation très bientôt d’une nouvelle génération d’autobus, la réalisation dès l’année prochaine de la première phase BRT à Abidjan, la création de liaisons directes Abidjan-Washington et Abidjan-Montréal au niveau aérien, l’installation des caméras en cours à Abidjan et sur l’autoroute du Nord pour une meilleure sécurité routière, la mise en place en janvier prochain d’une autorité régulatrice pour le transport routier, la construction de centres d’examen moderne théorique pour le permis de conduire . Et d’ajouter « l’inspection d’Etat a été mandatée pour mener un audit sur la délivrance des permis de conduire. L’audit est terminé et nous avons les résultats. Je travaillerai à assainir la délivrance des permis de conduire ». Concernant les autres préoccupations du secteur privé, au niveau lagunaire, maritime, aérien, routier, le Ministre Amadou Koné a fait la promesse de continuer à discuter avec les acteurs. La Secrétaire Exécutif du CCESP, Mariam Fadiga Fofana a remercié le Ministre de l’Economie et des Finances et celui des Transports, pour leur implication durant les deux mois qu’ont duré des travaux des Rencontres Sectorielles. Le représentant du Ministre Adama Coulibaly, de l’Economie et des Finances a quant à lui, souhaité que les travaux puissent permettre d’accroître la compétitivité du secteur des transports. Rappelons que les Rencontres Sectorielles constituent une plateforme d’échanges et de collaboration, pour faciliter l’appropriation des politiques sectorielles publiques par le secteur privé.