LUTTE CONTRE LA VIE CHERE : L’ÉTAT IVOIRIEN S’ENQUIERT DE L’EVOLUTION DE LA NORME SUR LE PAIN A BASE DE CEREALES LOCALES

Le Conseil National de Lutte Contre la Vie Chère (CNLVC) avec à sa tête Dr Ranie-Didice Bah-Koné, sa Secrétaire Exécutive a effectué ce jeudi 5 août 2021, Abidjan-Cocody une visite de terrain à Côte d’Ivoire Normalisation (CODINORM), pour s’enquérir de l’état d’avancement de la révision de la norme NI (Norme Ivoirienne) sur le pain.

 

Selon Dr Ranie-Didice Bah-Koné, cette visite de terrain a pour objectif de s’assurer que le point 5 des mesures urgentes prises par le gouvernement au conseil des ministres du 21 juillet est en cours d’exécution. Il s’agit notamment de la révision de la norme qui va permettre d’introduire dans la fabrication du pain des céréales locales, tels que la farine de manioc, maïs et d’igname, a précisé la secrétaire exécutive du CNLVC.

 

"Cette mesure est importante parce qu’elle rentre dans une stratégie globale de sécurité alimentaire, d’autosuffisance alimentaire. Il s’agit pour la Côte d’Ivoire de produire ce qu’elle consomme et de mettre les ivoiriens à l’abri de la fluctuation des prix », a-t-elle signifié.

 

« Les paramètres techniques sont achevés. Nous pouvons apporter la preuve que la norme sera établie dans les meilleurs délais. (…) Aujourd’hui, on peut très bien introduire des céréales locale à 15% de proportion dans le pain », a affirmé Constant Boka, Directeur Général de CODINORM.

 

Tout en étant satisfait de l’évolution de la norme NI, le Directeur Général du Commerce intérieur, Koizan Bablan Aimé, a soutenu qu’il s’agit avec la révision d’homologuer l’ensemble de ces produits qui sont déjà de qualités afin que l’ensemble de la chaîne de valeur s’implique fortement dans le développement de cette filière.


La Côte d’Ivoire va se doter bientôt de la baguette de pain ’’ Made in Côte d’Ivoire’’, s’est réjoui l’émissaire du Ministre du Commerce et de l’industrie.

 

Le Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC), créé en 2017, a pour mission la coordination et le suivi de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la vie chère définies par le Gouvernement ivoirien.