LOGEMENT : LE PREMIER MINISTRE PATRICK ACHI ECHANGE AVEC LES ACTEURS SUR LES SOLUTIONS POUR COMBLER LE DEFICIT DANS LE SECTEUR

Le Premier Ministre, M. Patrick Achi a eu le 23 septembre 2021 avec les acteurs du logement, un déjeuner d’échanges dans la perspective de trouver des solutions durables au déficit de logements constaté dans ce secteur.

 

Le Chef du gouvernement a énuméré des approches de solutions aux différentes préoccupations des acteurs. Ce sont la sécurisation foncière, la viabilisation des terrains, l’accès à l’eau et à l’électricité, la fiscalité,  le respect des lois, etc.

 

M. Patrick Achi a soutenu que l’ambition du gouvernement est de faire des acteurs du secteur des champions nationaux et de grands promoteurs immobiliers capables de construire des milliers de logements.

 

Au terme des échanges, les acteurs ont relevé que leurs attentes portent sur la sécurisation foncière, le financement, la fiscalité, l’adoption d’une politique de logement durable, un cadre structuré de commercialisation des logements et l’implication du gouvernement.

 

Cet échange avec les acteurs du logement marque l’intérêt du gouvernement pour un développement harmonieux des villes ivoiriennes, la gestion saine et sécurisée du foncier urbain et l’amélioration du cadre de vie des populations.

 

La réelle volonté politique du gouvernement pour combler le déficit de logements se traduit par la mise en œuvre d’un plan de relance de logements sociaux et économiques élaboré par le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme. Il s’agit de la construction de 15 000 à 20 000 logements en location simple et en location-vente dans les dix communes d’Abidjan.

 

Un programme présidentiel de 150 mille logements a été lancé en 2011 avec un investissement étatique de 350 milliards FCFA en exonérations et près de 100 milliards FCFA en mobilisation du foncier et en viabilisations primaires.

Le Premier Ministre a initié une série de rencontres avec les acteurs des différents secteurs d’activités pour recueillir leurs préoccupations, afin d’y apporter dans une démarche inclusive des solutions concrètes.  


Source : Primature