LE GOUVERNEMENT ANNONCE DEFINITIVEMENT LA FIN DU RATIONNEMENT DE L’ELECTRICITE

Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, M. Thomas Camara, a annoncé définitivement la fin du rationnement de l’électricité dans les ménages et chez les industriels, le mardi 03 août 2021, lors d’une rencontre avec la presse à Abidjan.

En présence du ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, M. Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, il a précisé que le rationnement de la fourniture d’électricité a pris définitivement fin le 12 juin au niveau des ménages à Abidjan, le 25 juin à l’intérieur du pays et le 9 juillet 2021 chez les industriels.

A l’en croire, cette situation a affecté les ménages durant un mois et demi et moins de trois mois les industriels. Aussi, a-t-il promis que la fourniture d’électricité dans la sous-région, qui avait été réduite de 200 MW à 60 MW en vue de faire face au problème interne d’alimentation dans le pays, va se régulariser.

Il a mentionné que le niveau de fourniture vers ses pays partenaires tend actuellement vers 100 MW et la totalité des 200 MW devrait être comblée à partir de septembre 2021. Pour prévenir une autre crise, le ministre Thomas Camara a promis que le pays va se doter d’une nouvelle centrale de réserve d’une capacité de 200 mégawatts (MW).

« Nous avons pris les dispositions pour que la Côte d’Ivoire ne puisse plus vivre cette situation. Des dispositions ont été prises de sorte qu’une centrale de réserve soit commandée et alimentée par du gaz naturel liquéfié qui est importé », a-t-il indiqué, rassurant que la centrale d’Azito est totalement fonctionnelle.

« Tous les outils de production fonctionnent normalement. Et même mieux, nous avons en cours de construction de nouvelles unités de production au sein de la centrale qui vont rentrer très prochainement en production. La phase 4 d’Azito va entrer en production en septembre 2021 avec une puissance de 179 MW. Et au premier semestre 2022, une autre unité viendra renforcer avec 74 MW », a précisé le ministre.

S’agissant du préjudice financier causé par cette crise énergétique, M. Camara a relevé qu’un comité de veille mis en place par le Premier ministre est en cours d’évaluation et rendra ses conclusions très bientôt.

Il a réitéré les excuses du gouvernement auprès des populations et des industriels pour les désagréments subis lors de cette crise énergétique en félicitant tous les acteurs du secteur de l’électricité qui ont travaillé nuit et jour pour que la crise soit contenue dans un délai relativement court.

Le ministre Amadou Coulibaly a salué la résilience des ivoiriens face à cette crise énergétique.