LE COMITE PARITAIRE TECHNIQUE (CPT / Covid-19) ECHANGE AVEC LE SECTEUR PRIVE SUR PLUSIEURS PRÉOCCUPATIONS

Le Comité Paritaire Technique sur la Covid 19 (CPT/Covid-19) a tenu sa sixième réunion hebdomadaire, le vendredi 12 juin 2020 au 20ème étage de l’immeuble SCIAM. Elle a été présidée par Madame Christiane Duncan, conseiller technique au ministère de l'Economie et des Finances avec la collaboration de Madame Mariam Fadiga Fofana, Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation État/ Secteur Privé (CCESP).

L'ordre du jour de la rencontre a porté sur quatre grands points, à savoir : l'approbation du compte rendu de la réunion du 28 mai 2020, la revue des diligences du 28 mai 2020, la communication sur la rencontre entre le Ministre du Tourisme et le Secteur Privé et la présentation et l’examen des préoccupations urgentes du secteur privé.

Après l'adoption du compte rendu du 28 mai, M. Georges Copré, Conseiller Technique au CCESP, a présenté les deux points des diligences. Il s’agit de la programmation des exposés des comités de gestion de fonds ( Fonds de solidarité et fonds des grandes entreprises) ainsi que l’actualisation et l’harmonisation des préoccupations du secteur privé en vue de la saisine des ministères concernés.

A sa suite, M. Ohoueu Raoul Marcel, Inspecteur Technique au ministère du Tourisme et des Loisirs, a fait le résumé de la rencontre entre le ministre et le secteur privé.

Ainsi, lors de cette rencontre, le ministre du Tourisme, Monsieur Siandou Fofana, a également rappelé, la stratégie générale mise en place pour redynamiser le secteur à travers "Sublime Côte d'Ivoire" ;  et suggérer, compte tenu de la situation, le développement du tourisme national et régional, à travers des investissements pour l'émergence des champions nationaux.

En outre, le ministre du Tourisme a encouragé à la professionnalisation des faîtières pour une meilleure qualité des services, au développement de l'épargne vacances en collaboration avec les banques pour le financement du tourisme et des acteurs…

S’agissant de l'ouverture des maquis et restaurants. M. Ohoueu a indiqué que le ministre s’en tenait à la dernière décision du Conseil National de Sécurité qui prévoit la limitation des regroupements de personnes à 50 par site en respectant les règles de distanciation.

Le dernier grand chapitre de la réunion a concerné les préoccupations urgentes du secteur privé dues à la crise sanitaire liée à la Covid- 19. Ces préoccupations ont porté entre autres, sur la gestion des arriérés fournisseurs et les préoccupations d’ordre fiscal, qui singulièrement, ont fort heureusement été pour la plupart, prises en compte par les derniers textes adoptés par le Ministère en charge du Budget.

Sur la gestion des fonds de soutien aux entreprises impactées par la crise sanitaire, les représentants du secteur privé ont souhaité un allègement des critères d'éligibilité aux fonds, surtout pour le secteur informel dont la plupart des dossiers sont rejetés. Une préoccupation qui a été prise en compte par le comité de gestion du Fonds d’appui au secteur informel (FASI).

Il faut noter que le Comité Paritaire Technique /Covid-19 (CPT/Covid-19) est composé des acteurs de l’Etat ainsi que des principales faîtières du Secteur Privé.