JOURNÉES ÉCONOMIQUES DE GBÊKÊ : L’ÉTAT ET LE PRIVÉ S’ENGAGENT POUR LA RENAISSANCE DE LA RÉGION

Le Centre culturel Jacques Aka de Bouaké a refusé du monde à la faveur des Journées Economiques de la région de Gbêkê qui se sont déroulées du jeudi 13 au vendredi 14 octobre.

Organisées par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) et le Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP), ces rencontres ont porté sur le thème : « Quel partenariat entre l’État et le secteur privé pour la renaissance économique de la région de Gbêkê ».

Placées sous le co-parrainage de MM. Amadou Koné, Ministre des Transports et Adama Coulibaly, Ministre de l’Économie et des Finances et sous la présidence de M. Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, ces Journées économiques ont débuté par une cérémonie d’ouverture axée sur trois interventions suivies d’une visite des stands et de la salle des Rencontres d’échanges « Business to Government » (B2G).

 

Le maire Nicolas Djibo a ouvert la série des allocutions par son mot de bienvenue. La région de Gbêkê et singulièrement la ville de Bouaké, naguère deuxième pôle industriel après Abidjan, peine à retrouver son lustre d’antan, a-t-il indiqué. C’est pour cette raison que le maire Nicolas Djibo s’est félicité de la tenue de ces Journées Economiques au service du développement de cette région qui en plus de ses potentialités économiques indéniables demeure le carrefour des échanges commerciaux sous régionaux.

À sa suite, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, Touré Fama a situé le contexte de ces journées.

« Le concept des Journées Economiques dont la 2e édition nous réunit ce jour est une initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, mise en œuvre en partenariat avec le Comité de Concertation Etat-Secteur Privé(CCESP). En effet, après la première édition des Journées Economiques tenues à San-Pedro, en juin 2021, Bouaké constitue la deuxième étape et la troisième devrait nous conduire à Korhogo, en 2023 dans la cité du Poro », a-t-il expliqué.

 

Le Ministre Amadou Koné dans son allocution a salué la tenue de ces journées dans la 2e plus grande ville du pays. Ce qui, selon lui, dénote de l’attention continue accordée à la région de Gbêkê par le Président Alassane Ouattara et le gouvernement du Premier Ministre Achi Patrick pour la relancer et la repositionner au rang des poumons de l’économie ivoirienne, conscient de ses nombreuses potentialités en tant que carrefour commercial sous régional.

 « Le thème de ces Journées Economiques est en parfaite adéquation avec la forte dynamique générale impulsée par le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, qui accorde une place centrale au Secteur Privé ivoirien pour la réussite de son projet de société, une Côte d’Ivoire Solidaire. Il exprime avec éloquence la volonté du Gouvernement de poursuivre cette décennie de redressement de notre pays pour atteindre l’ambition de prospérité nationale partagée à travers l’action de l’État qui s’érige en véritable partenaire du secteur privé afin de l’aider à innover, à évoluer et à performer », a-t-il ajouté.

 

Ces journées sont bâties autour du dialogue Public-Privé au niveau local, à partir des Comités Locaux de Concertation Etat-Secteur Privé (CLCESP), dont celui de Bouaké a tenu sa première réunion officielle le 25 août dernier. M. le Préfet de Région en assure la présidence. La cheville ouvrière de ce dialogue public privé est le Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP), dont le Secrétariat Exécutif, Mme Mariam Fadiga Fofana était présente à cet évènement de promotion économique. 

Deux jours d’intenses activités



Ces Journées Economiques ont été marquées par les rencontres Business to Government (B to G). À travers cette activité, 14 structures dont 10 administrations et 4 chambres consulaires, sont allées au contact des opérateurs économiques afin de leur apporter toutes les informations en rapport avec les préoccupations liées à la réalisation de leurs activités professionnelles. 213 personnes au total, ont participé à ces séances B2G.

Les participants ont aussi eu l’occasion d’échanger sur plusieurs thématiques. Le volet scientifique a démarré avec une communication sur le thème : « CAN 2023, quelles opportunités pour la région de Gbêkê ? ». Le public a eu ensuite droit à deux panels pour la journée du jeudi 13 octobre. Le premier a porté sur le thème : « Quel partenariat entre l’État et le secteur privé pour la renaissance économique de la région de Gbêkê ».


« Le Gbêkê, redevenir le 2e pôle industriel de la Côte d’Ivoire : Quelles potentialités et quels défis à relever » était la dernière thématique de cette journée. Le vendredi, un seul panel portant sur le thème : « Région de Gbêkê, plateforme du commerce national et sous régional : enjeux et perspectives » était inscrit à l’ordre du jour.

La cérémonie de clôture des Journées Economiques de Bouaké présidée par le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, M. Souleymane Diarrassouba a tenu toutes ses promesses avec une forte mobilisation des autorités locales et des élus de la région. Elle a été suivie d’une visite du marché de gros de Bouaké et de l’inauguration du centre de développement des entreprises (Centre de formation de la CCI-Côte d’Ivoire sis à l’immeuble Sococé).