JNP 2021 : LE MINISTRE ADAMA COULIBALY A PROCÉDÉ À L’OUVERTURE OFFICIELLE DE LA 5ÈME ÉDITION

L’auditorium du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture de la 5ème édition de la Journée Nationale du Partenariat (JNP), le lundi 08 novembre, en présence des autorités ivoiriennes. Le Chef du gouvernement y était représenté par le Ministre Adama Coulibaly, de l’Economie et des Finances.

Placée sous le Haut patronage du Premier Ministre Patrick ACHI, également Président du Conseil de Concertation, la 5ème édition de la Journée Nationale du Partenariat (JNP) 2021, dont le thème général est : « Partenariat Etat/ Secteur privé pour la réalisation de la vision 2030 du développement de la Côte d’Ivoire », a ouvert ses portes le lundi 08 novembre au Sofitel Hôtel Ivoire.

La cérémonie d’ouverture de cet évènement qui a mobilisé l’ensemble des parties prenantes de la concertation Etat Secteur Privé, cette année, s’est déroulée dans un contexte particulier, compte tenu du respect des mesures barrières liées au Covid-19, et ce, en présence des autorités ivoiriennes.

Une délégation de la Commission de l’UEMOA ainsi que des experts du Dialogue Public Privé venus du Burkina Faso, du Mali,  du Bénin, du Niger, du Sénégal, du Togo, de la France et du Ghana ont réhaussé cette édition par leur présence.

Ouvrant la série d’allocutions, M. Emmanuel Esmel Essis, Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Développement du Secteur Privé, a remercié le Premier ministre pour son implication remarquable dans la tenue effective de cette édition.  

‘‘Toute ma reconnaissance va à l’endroit du Premier Ministre Patrick ACHI, qui a bien voulu accorder sa caution pour l’organisation de cette 5ème édition de la Journée Nationale du Partenariat, traduisant ainsi son soutien au renforcement du dialogue Etat/ Secteur Privé. » Lequel dialogue, a-t-il souligné, a permis avec le l’appui de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), la Commission de l’UEMOA, d’ouvrir de nombreux chantiers issus des recommandations des précédentes JNP. Il a ensuite rappelé que la première édition de la JNP en 2015 a permis d’aboutir à la proposition de l’initiative pour le développement des PME. En vue de répondre à l’épineuse problématique de l’accès au financement des PME. « En liaison donc avec le groupe de la Banque Africaine de Développement, un financement de 300 millions FCFA a été débloqué pour l’opérationnalisation du projet ‘‘Champion’’ de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. »

C’est le lieu de rappeler que les travaux de la JNP de 2016 avec le concours du groupe de la Banque mondiale ont abouti à l’adoption d’une stratégie nationale de dialogue public/ privé en Côte d’Ivoire, dont les orientations constituent le cadre logique d’intervention du Comité de Concertation Etat / Secteur Privé.

Succédant au ministre de la Promotion de l’Investissement et du Développement du Secteur Privé, Paul KOFFI KOFFI, Commissaire de l’UEMOA chargé du développement de l’entreprise, des mines, de l’énergie et de l’économie numérique, s’est dit heureux que les organisateurs aient bien voulu associer la Commission de l’UEMOA à cette édition. Il a indiqué que depuis deux ans, « malgré les nombreuses actions entreprises, avec l’apparition de la pandémie de la Covid-19 qui persiste, il est nécessaire pour les Etats membres de l’UEMOA de poursuivre la recherche de solutions efficaces avec les institutions communautaires en vue de soutenir le secteur privé comme fer de lance de nos économies. »

Durant plusieurs années, la sous-région a été marquée par une croissance forte du PIB autour de 6%. Malheureusement cette dynamique a été ralentie l’année dernière avec la Covid-19. Mais les derniers chiffres concernant la situation macro-économique, s’avèrent rassurants selon M. Paul KOFFI KOFFI.

La cérémonie officielle d’ouverture de la JNP 2021 a été marquée par une conférence inaugurale animée par l’Etat de Côte d’Ivoire et le secteur privé représenté par M. Jean Marie ACKAH, Président de la CGECI (Confédération Générale des Entreprises de Côte d'Ivoire).

Prenant la parole, le Président du patronat ivoirien a salué l’engagement du Premier Ministre Patrick ACHI pour le rayonnement du secteur privé ivoirien. « Le Premier Ministre nous a témoigné son attachement au secteur privé en présidant personnellement la cérémonie d’ouverture de notre grand forum : la CGECI Academy. A cette occasion, il nous a rassurés en érigeant le développement du secteur privé ivoirien au rang de cause nationale », a souligné M. Jean Marie ACKAH.

Et d’ajouter, la JNP 2021, nous offre l’occasion de réaffirmer la disponibilité du secteur privé à prendre toute sa part dans la réalisation des ambitions du gouvernement exprimées dans la vision 2030 de développement de la Côte d’Ivoire.

Dans son intervention, M. Adama Coulibaly, ministre de l’Economie et des Finances, par ailleurs Président du Comité Technique de Concertation, a indiqué que la Côte d’Ivoire n’a pas échappé à la furie de la pandémie de la Covid-19. Mais « elle a su se relever grâce aux solides fondements de son économie ».  Il a par ailleurs, rappelé les ambitions de l’Etat à travers la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) 2021-2025. Selon lui, le gouvernement entend insuffler avec le secteur privé, l’élan des reformes nécessaires à la transformation structurelle de l’économie ivoirienne, afin de favoriser la migration du tissu productif des secteurs d’activités primaires vers les secteurs secondaires et tertiaires à fortes valeurs ajoutées.

 « Cette ambition, dira-t-il, est en cohérence avec la vision prospective Côte d’Ivoire 2030 du gouvernement qui entend relever de nombreux challenges. Notamment : Doubler le revenu par habitant pour se rapprocher de celui des pays à revenu intermédiaire ; créer 8 millions d’emplois d’ici 2030 ; réduire la pauvreté de 39% à moins de 29% ; augmenter l’espérance de vie de 57 à 67 ans ; relever le taux de l’éducation en portant le taux de scolarisation du primaire de 91% à 100% et celui du secondaire de 51% à 80%. »

Il faut noter comme lors des éditions précédentes que la JNP 2021 est meublée de rencontres B to G ; de panels et ateliers thématiques de haut niveau et de remise de récompenses aux acteurs du secteur privé et de l’administration engagés dans le dialogue public privé.


LIEN JNP 2021 - CEREMONIE D'OUVERTURE