DIALOGUE PUBLIC PRIVÉ EN RÉGIONS : UNE MISSION DU CCESP A BOUAKE REMOBILISE LES ACTEURS PUBLICS ET PRIVÉS


Une délégation du Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat / Secteur Privé (SE-CCESP) conduite par Madame Mariam FADIGA FOFANA, Secrétaire Exécutif du CCESP, a séjourné à BOUAKE du 06 au 10 Mars 2023.

Cette mission s’inscrivait dans le cadre du suivi des activités de la plateforme locale de concertation Etat Secteur Privé, mise en place depuis le 15 décembre 2021 dans cette localité, qui fait partie des 03 pôles économiques choisis par le SE-CCESP dans le cadre du déploiement de ses activités en région.

La mise en place de cette plateforme locale de concertation faut-il le rappeler  fait écho à l’ambition du Gouvernement d’accélérer le développement économique de la Côte d’Ivoire de faire de notre pays une nation moderne avec une économie diversifiée et décentralisée s’appuyant sur des pôles économiques régionaux dynamiques, prospères et compétitifs. 

 

Un agenda marqué par des visites de travail aux acteurs du Dialogue Public Privé à Bouaké

La mission du SE-CCESP a débuté par une audience avec les autorités préfectorales notamment Monsieur VANIE BI Trazié Jean - François, Secrétaire Général de la Préfecture et s’est poursuivie avec une séance de travail à la Délégation Régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bouaké.

 

 

 

Des ateliers thématiques pour renforcer les capacités des acteurs du Dialogue Public privé


Conformément à l’agenda de cette mission,  deux ateliers ont été organisés respectivement les mardi 07 et le Mercredi 08 Mars 2023 à la salle de formation de la délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bouaké.

Le premier atelier a été dédié à la dépense publique. Il a réuni les principales organisations patronales et les prestataires et fournisseurs de l’Etat et fut animé par le Directeur Régional des marchés publics des régions du GBEKE et du HAMBOL Monsieur YAPO Jean-Jacques.

Cet atelier a réuni les opérateurs économiques de la ville de Bouaké. Il a été meublé par des échanges notamment sur : (i) les procédures et outils d’information sur les marchés publics ; (ii) les conditions générales de participation aux marchés publics ; (iii) les restrictions liées à la participation et à la soumission des différentes offres des marchés publics et enfin  (iv) les innovations en faveur des PME induites au code des marchés publics dont la question relative à la part réservée aux PME dans les marchés Publics.

 

Le second atelier  conjointement animé par Monsieur Gballou DJEDJE, Chef du Centre des Impôts de Bouaké 2 et par Monsieur BOTI Landry Sous -Directeur du recouvrement à la Mairie de Bouaké,  portait sur les questions de Fiscalité et de Parafiscalité.

Il a réuni les opérateurs économiques   de la ville issus de divers secteurs d’activités.

Les points abordés par cet atelier ont porté  principalement sur : (i) les questions relatives à la perception des taxes relatives à l’occupation du domaine public (ODP) ; (ii) les cas de cessation temporaire de l’occupation du domaine public ainsi que les délais de paiement des taxes municipales ; (iii) les différents types de contrôles fiscaux  et les conditions de facturation et de déduction de la TVA ; (iv) les conditions relatives à la pleine propriété (ACD) et à la déchéance des droits domaniaux et  enfin (v) les critères relatifs aux différents régimes d’imposition et les conditions de perception de l’impôt foncier.

Les animateurs des sessions ont unanimement salué la tenue de ces différents ateliers qui ont connu une forte participation des acteurs économiques de la ville de Bouaké. Ils ont invité les opérateurs économiques à se formaliser et à se rapprocher des administrations publiques pour avoir toutes les informations complémentaires utiles pour leurs activités en lien aussi bien avec la dépense publique et la fiscalité et la parafiscalité.