SIGNATURE DE CONVENTIONS AVEC DES USINIERS POUR LA TRANSFORMATION LOCALE DU CAOUTCHOUC.

    Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation État /Secteur Privé, à travers le Ministère du Commerce et de l’Industrie, porte à votre connaissance, qu’il s’est tenu, le mardi 16 juin 2020 à la Primature, une cérémonie de signature de conventions entre l’Etat et douze (12) entreprises de transformation de caoutchouc.

L’ambition de l’Etat, à travers la signature de ces conventions, est de renforcer la compétitivité des entreprises industrielles dans le secteur du caoutchouc naturel par l’accroissement des investissements, au regard du potentiel de la Côte d’Ivoire, qui a vu sa production nationale augmenter entre 2011 et 2018, de 238711 à 624136 tonnes de caoutchouc sec.

Les conventions permettront de juguler les énormes difficultés des acteurs, se rapportant entre autres à :

-          la baisse continue des cours mondiaux du caoutchouc naturel depuis 2012 ;

-          la faiblesse des capacités d’usinage qui représentaient environ 74% de la production nationale de 2018 ;

-          l’arrêt des investissements dans le secteur par les usiniers ;

-          et aux  difficultés d’écoulement de la totalité de la production des planteurs.

Les entreprises signataires de ces conventions s’engagent, en contrepartie des appuis de l’Etat, notamment des mesures fiscales (suppression de taxes, crédits d’impôts, abattements), encadrées par l’ordonnance n° 2019-826 du 9 octobre 2019, relatives aux mesures fiscales incitatives spécifiques aux investissements réalisés, dans le secteur de la transformation de l’Hévéa, à réaliser des investissements d’un montant prévisionnel d’environ 56,5 milliards de FCFA, avec pour effets :

-          d’accroître les capacités installées de transformation par rapport à l’année 2019 (soit 461120 tonnes de caoutchouc sec supplémentaire, à la fin de la période 2019-2023) ;

-          d’améliorer le taux d’utilisation des capacités installées, projeté à 80 % en moyenne sur la période ;

-          de générer un réel impact sur l’emploi avec la création de 1819 emplois dont 1610 permanents (88,5%) et 209 occasionnels (11,5%).

Cette première phase de signature de conventions devra se poursuivre en perspective avec les sept autres entreprises de transformation installées en Côte d’Ivoire.

Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Générale de l’Industrie aux contacts suivants :   225 22 41 17 19 / 58 13 55 78 / 07 42 10 29.


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / +225 20 221 125 / comiteconcertation@yahoo.fr