CONTRÔLE SANITAIRE DES PERSONNES AUX POINTS D’ENTREE TERRESTRE, MARITIMES, FLUVIO-LAGUNAIRES, FERROVIAIRES ET AÉROPORTUAIRES



Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé (SE-CCESP), à travers la Direction Générale des Douanes porte à votre connaissance les nouvelles dispositions relatives au contrôle sanitaire des personnes aux points d’entrée terrestres, maritimes, fluvio-lagunaires, ferroviaires et aéroportuaires du territoire national, en référence au Décret n°2020-498 du 10 juin 2020 relatif au même objet.

Au sens de ce décret, le Contrôle Sanitaire, s’entend de « l’examen par l’autorité compétente  ou sous sa supervision, des zones, voyageurs, équipages, restes humains, bagages, conteneurs, moyens de transport, installations, marchandises ou colis postaux ainsi que des informations et documents pertinents, afin de déterminer s’il existe un risque pour la santé publique » .

Par ailleurs, il faut noter que 42 postes de contrôles sanitaires dans les zones frontalières ont été créés et sont tenus par les agents des structures compétentes suivantes :

-       Institut d’Hygiène Publique (INHP) pour les frontières terrestres, ferroviaires et aériennes ;

 

-       Services de santé des gens de Mer de la Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires pour les frontières maritimes et fluvio-lagunaires.

Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Générale des Douanes aux contacts suivants : Tél : 225 20 25 15 00 - Fax : 225 20 25 15 14

 

Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci